Return to site

GrowTogether Novembre 2019

by benext

Pour le dernier GrowTogether de l'année 2019, nous avons eu la chance d'avoir Fleur en tant que facilitatrice et coach sur notre journée.

Pour rappel, l'objectif est de GRANDIR ENSEMBLE !

Intervision

Problématiques retenues :

1. Comment donner envie à une personne de l’équipe de s’impliquer dans la vie de l’équipe ?

2. Comment faire des grooming plus motivants ?

3. Titre de PO mais travail de l’AMOE : reflète le marché ?

Problématique 1 : comment donner envie à une personne de l’équipe de s’impliquer dans la vie de l’équipe ?

Quel est le problème ?

As-tu pensé à ...

  • leur demander ce qu’ils veulent

  • voir avec le management la marge de manoeuvre qu’ils ont pour proposer des choses

  • faire des cercles avec des développeurs où ils peuvent parler expertises techniques, etc.

  • mettre en place des OKR

  • les accompagner avec le PO dans un atelier de réflexion/d’idéation

  • faire des rituels seulement avec la squad, comme une rétro

  • faire tourner les personnes dans les différentes squad

  • dégager du temps de travail pour eux pour qu’ils puissent avoir le temps de prendre du recul pour des ateliers etc.

  • mesurer les succès du produits suite à leur travail

  • célébrer les petites victoires du produits

  • faire en sorte que les développeurs se parlent entre eux

Si j'étais toi...

  • 5/6 développeurs présentent leurs succès

  • je commencerai à monter une communauté d’expertise

  • j'inviterai au moins un développeurs sur un atelier d’idéation

  • j'organiserai un BBL le midi avec un sponsors tech

  • j’essaierai d’avoir un sponsors pour appuyer mes points

  • je ferais en sorte que le PO vienne à côté de l’équipe

  • je sensibiliserai la direction sur les non proximité du PO/dev.

  • je ferais un atelier de moving motivators avec l’équipe

Ateliers personnalisés

Atelier 1 : Combien de temps cela prend pour écrire un prénom ?

Format : Serious game

Pour qui : Tout le monde

Objectif de l’atelier : découvrir le coût du multi tasking

Contexte :

  • 1 développeur qui écrit des prénoms

  • Une entreprise composé de 7 clients avec 2 contextes différents

L’atelier se déroule en deux itérations :

Itération 1 : l’entreprise doit délivrer le plus vite possible les 7 prénoms en même temps.

Question à poser : De combien de temps pensez-vous que l’on a besoin pour écrire un prénom ?

  • Estimation de groupe : environ 3 secondes

  • Facteurs qu’on croit qui va nous influencer :

    • la longueur

    • le Nombre de personnes qui l’écrit

    • le moyen

    • la complexité

    • le contexte

    • la connaissance du prénom

Résultat après le déroulé du jeu : 1,48 minute > soit beaucoup plus ce que nous avons estimés (penser à bien noter le temps de l’itération).

Pourquoi nous n’avons pas atteint notre objectif ?

Ce ne sont pas les facteurs décrits plus haut, mais le fait de switcher de contexte qui prends plus de temps.

Itération 2 : On élimine les limites de travail en cours : le développeur a le droit de faire une seule chose à la fois. (Il peut donc écrire un prénom à la fois).

 

Résultat après le déroulé du jeu : environ 6 secondes par prénom > soit beaucoup plus rapide que la première itération.

 

Qu’est ce que nous apprends ce jeu ?

  • on finit une tâche avant d’en commencer une autre pour être plus efficace.

  • Le changement de contexte et le multi tâches coûte très cher en temps.

  • On perd de la visibilité sur la roadmap : le fait de tout commencer en même temps pour aller plus vite nous a fait perdre bcp plus de temps donc les estimations ne sont pas forcément réelles.

  • Il faut découper en sous tâches pour éviter le switching contexte

Pour aller plus loin : focus sur la Value Stream Map.

La Value Stream Map permet de mapper le temps d’une demande à partir du moment où elle existe jusqu’à la livraison à l’utilisateur.

  • Permet de voir le temps de travail passé en développement.

  • Permet de voir le temps d’attente.

  • Permet de voir le temps passé en recette

Cela permet d’aligner nos propos à la direction sur le temps que l’on passe réellement sur une demande.

Atelier 2 : Lean Coffee

Format : Give and Take

Sujets retenus :

  • Moving motivators

  • Poker grooming

  • Qu’est ce que je veux faire plus tard

Sujet 1 : Moving motivators

Cet atelier vient de management 3.0 de Jurgen Appelo. Cet exercice permet aux personnes de réfléchir sur leurs motivations et comment les changements dans l’organisation de l’entreprise peuvent les affecter.

  1. A travers 10 motivations intrinsèque on classe les cartes du plus important au moins important.

  2. Après cela, on donne la limite de “si je ne l’ai pas ce n’est pas grave”.

  3. Sur ce qui est très important, se poser les questions suivantes :

    1. Est ce que je l’ai ? En quoi l’équipe m’apporte ça ?

    2. Si je ne l’ai pas, en tant qu'équipe comment on peut m’aider ? Qu’est ce je propose pour répondre à mon besoin ?

Cela peut être une bonne idée de le faire en rétro.

Sujet 2 : Poker grooming animé par Nadja-Alexandra.

Ce jeu a été mis en place pour redonner de la motivation aux équipes, que ce ne soit pas un “poids” pour eux de participer à ce rituel et montrer qu’on peut y délivrer de la valeur. Ils se sont inspirés de Claude Aubry.

Question : Qu’est ce qu’on attends comme valeur du grooming ?

But : Rendre prête les US par différents ateliers en souffrant moins de réunions et en sortant de la valeur.

1/ Board avec le workflow suivant :

2/ Jeux de carte :

  • Pas clair

  • A découper

  • A préciser

  • A étudier

  • Café

  • A thinker -> partie OKR (quelles solutions je vais mettre à mon problème)

  • A estimer

Le PO lit le ticket dans les grandes lignes et tout le monde vote en levant la carte qu’il souhaite montrer. Les discussions s’installent ensuite.

Sujet 3 : Qu’est ce que je veux faire plus tard ?

Il peut arriver à certains moments de notre carrière, que l’on se pose cette question : qu’est ce que je veux faire ensuite ?

Voici quelques outils qui peuvent nous aider dans notre réflexion :

  • Faire du coaching individuel pour trouver ses propres réponses.

  • Atelier Moving motivators.

  • L’Arbre de compétence : cartographique à l’instant T : c’est important d’avoir la distinction entre ce que je prends plaisir à faire et que je ne veux plus faire même si je suis expert là dessus > Qu’est ce que je veux continuer à faire ? Qu’est ce que je ne veux plus faire

  • Fleur du coaching

  • Parcours agile shu ha ri sur les niveaux de compétence : pour en savoir plus : http://coaching.benextcompany.com/06-parcours-agile/

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly